J'ai photographié Thomas Ezekiel

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

Je me promenais dans le centre ville de Limoges avec ma fille. Elle voulait manger un cookie et faire du lèche-vitrine à la boutique Harry Potter (ce qui n’est pas pour me déplaire).
Sur le chemin, comme à mon habitude, j’avais l’œil qui traînait à la recherche d’un modèle. J’aime photographier les « gens de tous les jours » car au hasard d’une sortie je peux tomber sur une personne avec un style qui me plaît, une « gueule », du charisme, une vraie beauté des rues.

Ma fille et moi remontions la rue du Clocher quand mon regard s’est posé sur ce mec assis sur le rebord d’une vitrine et déjeunant tranquillement parmi les passants. J’ai apprécié toute la désinvolture de la situation tout comme la sienne et ai été frappée par ce qu’il dégageait, j’aimais son allure et son visage plein de caractère.
Je me suis avancée naturellement vers lui, l’interrompant dans son repas et lui ai demandé si nous pourrions envisager une séance photo à l’occasion. Il a gentiment accepté. Je lui ai tendu ma carte et lui ai demandé son prénom pour lui éviter de se présenter plus tard comme « l’homme au sandwich ». Il m’a répondu timidement « Thomas ». Puis dans la conversation: « Je suis musicien […] je m’appelle Thomas Ezekiel ». Et là, j’ai bloqué. Parce que ce bonhomme, je l’avais vu en concert il y a plusieurs années et j’avais adoré. Je me suis mise à lui parler du concert, de sa musique, des gens qui le connaissait et qu’il connaissait peut-être, tout cela sous le regard épuisé et impatient de ma fille. Nous n’avions pas encore réalisé nos projets de l’après-midi. Avant qu’elle ne dépérisse, je décidais de mettre fin à la conversation en précisant que j’appellerai rapidement.

Plus tard, nous échangions quelques messages pour nous donner RDV et le jour J  je lui demandais de m’envoyer un petit message lorsqu’il serait en bas de chez moi. Il m’a répondu:  » Ceci est un petit message. » C’était adorable et plein d’humour.
Je descendais l’accueillir et je vis ce gars discret posté quelques mètres face à ma porte, cheveux ébouriffés, veste bordeaux en velours et souliers camel en cuir. Une grande valise en tissu bicolore était posée par terre et le garçon avait sa guitare accrochée dans le dos. Le spectacle de cette apparition délicieusement hors du temps m’a fait sourire…

Après un café et quelques échanges il était temps de passer aux photos. J’ai regardé dans cette mystérieuse et gigantesque valise ce qu’il avait apporté comme vêtements. Nous avons fait le tri et choisi. J’ai demandé à Thomas s’il acceptait que je filme pour avoir un « behind the scene » sympa à vous montrer. J’ai mis en place le reflex pour la vidéo, installé Thomas où je le souhaitais et nous avons commencé.
Au montage je me suis rendue compte avec déception de la qualité de ma vidéo, j’avais pourtant filmé en HD. Je ne m’explique pas le problème, mais l’essentiel est là.

Mon set est très simple; un fond, un sol, une lumière et des réflecteurs. Je travaille régulièrement avec le minimum parce que je n’aime pas m’encombrer et que mon style photographique ne demande pas plus en général.

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait
Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

Comme souvent, j’ai utilisé le fond de studio que j’ai peins moi-même sur du lin, j’adore le rendu en photo. Je tenais également à utiliser cette chaise recouverte de velours car je trouvais qu’elle ajoutait de la matière et un côté cosy. Thomas s’est changé plusieurs fois mais j’ai gardé les clichés avec sa chemise dont j’aime la couleur et le style plus habillé qui contraste avec ses allures de mauvais garçon. Côté posing, je voulais quelque chose de détendu mais avec un regard fort.

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

Cette guitare est comme son propriétaire, elle a du vécu. Nous avons pris plusieurs photos mais l’angle dans lequel je les avais prises me semblait trop classique. On a tout changé et j’ai demandé à Thomas de tenir sa guitare comme il tiendrait une femme. Le résultat m’a convaincu. Je trouve que le duo fonctionne bien.
Puis je lui ai demandé d’avancer un peu plus son visage pour éviter l’ombre du manche et j’avais ma photo.

Cette fois j’ai éclairé le fond pour créer un halo de lumière autour de lui, ça met aussi en valeur le marbré de la toile de lin que j’ai peinte et apporte encore une fois de la texture.

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

C’était agréable d’avoir quelques lignes de guitare en acoustique durant le travail! L’artiste n’était plus concentré sur l’objectif mais sur sa musique. Cela m’a permis de le photographier en pleine inspiration.

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait
Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

Quand j’ai pris ces photos, je n’avais pas d’idée spéciale en tête, juste l’envie de photographier son visage sous toutes les coutures. La lumière et l’angle me faisaient penser à une scène de polar, j’ai traité mes photos dans cette pensée là. Thomas s’est montré très patient. Nous avons travaillé longtemps sur les mêmes poses jusqu’à ce que j’obtienne le résultat attendu.

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait
Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait
Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

J’adore son air sur cette photographie! Un brin impertinent. Il me semble que ça lui ressemble bien. Pourtant, il est aussi très galant, il se lève aussi quand vous vous levez, parle doucement, a de bonnes manières et semble un peu timide.

J’aime ce genre de contradictions.

Nous avons beaucoup discuté tous les deux lors de cette séance. J’ai pu découvrir un homme avec une belle âme, un vécu surprenant, et beaucoup de force de caractère. Il m’a beaucoup émue.
C’est en cela que j’aime particulièrement le portrait. Je peux découvrir des histoires de vie, apprendre à connaître un peu des personnes totalement étrangères avant la séance.

Je suis un peu lente durant mes shootings parce que j’aime prendre le temps d’un café ou deux, discuter avec les gens. Ça m’est primordial si je veux être la photographe que je veux être. J’aime le côté humain que la photo peut apporter. Et puis je trouve souvent que les choses vont trop vite, que le monde va trop vite. Quand j’ai la possibilité de faire « Pause » et de prendre le temps, ça me fait du bien et j’espère que ça fait du bien aussi à mes modèles.

J’ai eu la chance que Thomas m’accorde un peu de son temps et qu’il soit suffisamment à l’aise pour se livrer un peu. Il m’a fait confiance et par conséquent on a pu tirer de belles photos de cette rencontre.

Je ne sais plus comment il en est venu à loucher… Mais je me suis dis que ce serait super d’avoir une série de grimaces. J’ai pensé au mystère du photomaton dans le film « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain ». C’est super qu’il ait joué le jeu.

A mon sens, un portrait n’est pas uniquement une image de la personne, il doit la représenter entièrement, dans toute sa complexité, dans toutes ses facettes. Je crois que ça ne devrait pas être superficiel. Comme en peinture quand le modèle pose durant des heures devant l’artiste, une intimité et une relation de confiance se créent au fil du temps et c’est à partir de là qu’émergent les plus jolies choses.

 

Je riais quand je retouchais mes photos, c’était plutôt cool d’effectuer le travail sur quelque chose de moins sérieux.
J’ai préféré le noir et blanc pour cette série, ça donne plus de peps à mon goût.

Je pense que c’est le genre de séries que je ferai plus souvent.

Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait
Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait
Nhu-Linh, photographe, photographie, Limoges, Thomas, Ezekiel, musicien, chanteur, auteur, artiste, shooting, portrait

J’ai rencontré Thomas Ezekiel, le vrai, pas celui sur scène, celui de tous les jours et c’était une belle rencontre.