Shooting avec Chris et Indian Limoges

photographe, limoges, commercial, indianmotorcycle, moto, biker, motard, photographie, shooting, dark horse, rails, train, urbex, nhu-linh, ha

Un jour, mon frère m’envoie la photo d’une moto Indian absolument sublime. L’engin avait été customisé à la demande du client et l’image circulait sur la toile. Il m’écrit avec malice et un soupçon de provoc que je devrais contacter Indian pour envisager une séance photo avec. Défi accepté. De plus, j’avais découvert l’histoire de Burt Munroe quelques années auparavant et vu le film avec Antony Hopkins. Toute l’histoire de cette marque de légende m’attirait.

Je cherche un endroit à l’esprit urbex pour coller à l’ambiance désertique, chaude et moite de la série The walking dead que je veux reproduire sur ce shoot.

Je choisi les modèles de moto que je veux photographier, le modèle qui posera avec et demande un coup de main à Jérôme et Pierre-Emmanuel pour amener les motos et bien sûr les placer dans le cadre puisque Christophe et moi ne sommes pas motards.

Flora, ma stagiaire et assistante du moment était là elle aussi pour apporter son aide et prendre quelques clichés des backstages.

Beaucoup de vent en cette fin de journée, on a mangé beaucoup de sable et de poussière. Jérôme, le commercial d’Indian Limoges, devait tenir la boîte à lumière car quelques instants avant, le vent avait tout renversé (erreur de débutant). Sous le choc, mon support de flash s’est cassé, un moindre mal quand je pense que c’est le flash lui-même qui aurait pu être endommagé.

photographe, limoges, commercial, shooting, photo, modèle, homme, indianmotorcycle, indian, moto, motard, biker, noir et blanc, black and white, backstages, nhu-linh, ha

Un instant de réflexion sur la pose que je souhaite que Christophe prenne. Cela faisait déjà un moment qu’on était sur ce set.

Petit moment de détente pendant que je réfléchis encore… 

Le soleil commençait à décliner et je remarquais la belle perspective qu’il y avait de ce côté là des rails. On a bougé le set, les motos, calé la softbox avec Pierre-Emmanuel et on s’est remis au boulot.

Jérôme a profité d’une pause pour prendre quelques photos aussi.

photographe, limoges, indian, homme, man, motard, biker, indianmotorcycle, urbex, nhu-linh, ha

Cette petite construction nous plaisait beaucoup. On a déplacé la moto et Chris pour quelques autres prises de vue.

Jérôme a dû déplacé au moins 5 à 6 fois la Dark Horse pour la positionner à l’endroit que je voulais. Le pauvre devait manier et remanier la bécane pour qu’elle soit au millimètre dans mon viseur.
C’est le wagon qui avait attiré particulièrement mon attention lorsque je cherchais un site. Il fallait absolument que je fasse une photo à cet endroit.

Pierre-Emmanuel et Flora faisait le tour pour regarder le wagon de plus près et trouver éventuellement un autre cadre.

Le pied était très lourd et il fallait le déplacer régulièrement le long des rails. Mais Jérôme gardait le sourire.

Chris distrayait tout le monde avec ses vannes et ses jeux de mots, ça détendait l’atmosphère. Cela faisait déjà deux heures que nous étions sur place à travailler, il faisait chaud et la fatigue de la fin de journée se faisait sentir.

Pause photo pour le modèle du jour

Et pause grimace…

Ce shooting a été l’un des meilleurs moments que j’ai passé. J’avais avec moi des gens en or et j’ai pu réaliser un petit délire que j’avais en tête depuis un moment déjà.

Je remercie chaleureusement Jérôme d’Indian motor Limoges sans qui ce shoot n’aurait pas été possible, Pierre-Emmanuel pour sa présence et le prêt de sa propre bécane, Christophe qui s’est porté modèle volontaire de dernière minute et m’a sauvé la mise, et ma petite Flora pour son aide et ses photos. J’espère qu’elle n’aura pas été traumatisée par les blagues de Chris…